déception

4 étapes pour ne plus être déçu

Depuis que je suis toute petite, je n’aime pas être déçue : un cadeau de Noël qui ne correspond pas à ce que j’attendais, une petite copine qui devait venir à mon anniversaire mais qui n’a pas pu se libérer, ma maman qui devait m’emmener à un spectacle mais qui a finalement renoncé…Autant de souvenirs d’enfance qui me laisse un goût amer …. Aujourd’hui devenue adulte, les causes de déception ont quelque peu changées, mais la conséquence est restée la même : cette AMERTUME…. Et je dirais même que ça s’est amplifié car à présent, je ressens également de la peine quand les autres éprouvent de la déception, tellement  je compatis  à leur ressenti …..Bien sûr cette émotion nuit à mon bien-être. J’ai donc cherché des solutions concrètes à appliquer à ma vie d’adulte pour ne plus être déçu autrement dit, pour diminuer le décalage qu’il peut y avoir entre ce qu’on espère d’une situation et ce qui se passe réellement.

Les étapes pour ne plus être déçu

ETAPE N°1 : EXPRIMER CLAIREMENT NOS ATTENTES

On est déçu notamment quand les autres ne répondent pas à nos attentes. Bon, peut-être qu’il s ne veulent pas y répondre, mais s’est-on seulement demandé s’ils avaient bien connaissance de ce qu’on souhaitait ? ….On a peut être trop tendance à croire que les autres sont censés deviner ce qu’on pense. On a fait des sous-entendus, on s’est comporté de telle ou telle manière …mais souvent, ça ne suffit pas. Mieux vaut être complètement clair. Vous voulez quelque chose : DITES-LE ! (changer de poste dans votre boîte, que votre mari s’occupe du jardin, que votre mère garde vos enfants, etc…). Rien ne vaut les mots !

 

ETAPE N°2 : ATTENDRE MOINS DES AUTRES OU DES EVENEMENTS

Par exemple, si on mise tout sur nos prochaines vacances en se disant que ça ira mieux une fois qu’on y sera, on prend des risques ! En effet, pour un peu qu’il fasse mauvais temps toute la semaine, on revient plus déprimée qu’en partant et tous les espoirs de renouveau qu’on avait mis dans ces vacances, tombent  à l’eau ….Sans compter que ça incite très fortement à la procrastination avant le départ; autrement dit, on ne fait plus grand chose, et on se donne bonne conscience en se disant qu’on fera ça après les vacances, parce que là vraiment, ça ira mieux…..Mais ça , c’est un autre sujet 😉

Idem si on compte trop sur notre conjoint….On augmente nos chances d’être déçu s’il ne répond pas à nos attentes…. et il ne répondra pas à  toutes nos attentes ! Et heureusement ! Parce que même si c’était le cas, vous finiriez pas vous lassez qu’il vous dise oui à tout et vous lui demanderiez d’être plus machos, non ? Ah les gonzesses, elles sont compliquées 😉

ETAPE N°3 : ACCEPTER que les choses puissent etre differentes de ce qu’on avait prévu

« Accepter ce qui est » est un mantra que je me répète souvent car il s’applique à beaucoup de situations complexes de la vie et la déception n’y échappe pas. On avait espérer quelque chose qui ne s’est pas produit et on est déçu ? Bah oui, c’est comme ça, il faut l’accepter. Si ça s’est passé comme ça, c’est que ça devait être comme ça.

 

ETAPE N°4 : SE Preparer a la deception en misant sur d’autres projets ou d’autres personnes

Peut-être que cette situation qui ne s’est pas passée comme on voulait, va nous apporter quelque chose de nouveau auquel on n’avait pas pensé ! Quelque chose de positif ! Des vacances pluvieuses peuvent aboutir à de belles découvertes artistiques si on s’est rabattu sur des activités comme le cinéma, les musées, l’opéra….Un mari peu expressif peut nous pousser à nous chercher une nouvelle amie à qui se confier et ça peut nous amener à une relation super enrichissante !

 

POUR RESUMER

Je vous propose une petite fiche mémoire pour ne plus être déçu. J’aime bien. C’est lu en un clin d’oeil et facilement consultable pour un petit rafraîchissement de mémoire express. Qu’en pensez-vous ?

COMMENT NE PLUS ETRE DECU

Vous avez aimé ? Partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.