ne plus utiliser de coton jetable

Comment ne plus utiliser de coton jetable

Vous en avez pas assez vous de remplir votre poubelle de salle de bains de dizaines et de dizaines de cotons ? De tout le temps être obligée de noter ça sur votre liste de course car ça file à une vitesse de dingue ? Et en prime de sentir que votre peau tiraille et rougit vite après chaque utilisation ? Et bien moi si !  Je me suis donc mise à la recherche d’alternative et voici ma petite analyse pour enfin ne plus utiliser de coton jetable.

POURQUOI IL FAUT ARRETER D’EN CONSOMMER

Et oui, c’est un produit très très utilisé mais sachez que le coton, sous ses allures de petit mouton blanc, n’est pas aussi doux qu’il en a l’air ! Ni pour notre peau, ni pour l’environnement ! La culture du coton est en effet l’une des plus polluantes au monde. Elle nécessite l’utilisation d’une quantité d’eau colossale et la culture autant que la phase de blanchiment requiert  tout un tas de pesticides tous plus dangereux les uns que les autres. La culture du coton dérègle les écosystèmes,  pollue les rivières et empoisonne les hommes et femmes qui y travaillent….Tous ces produits chimiques nocifs atterrissent donc bien évidemment sur notre peau lorsque nous les utilise mais également sur la peau de nos bébés….Et je vous passe le côté « jetable » du coton. Avez-vous déjà compté combien vous en utilisiez chaque jour. Il n’y a qu’à regarder la poubelle de salle de bains à la fin de la semaine pour se rendre compte de notre impact sur l’environnement ! Dernier point important : le coton, il faut l’acheter et donc en plus de tous les problèmes qu’ils causent comme vu précédemment, il a aussi l’inconvénient de vider notre porte-monnaie !

Donc si je récapitule, il faut arrêter de consommer du coton pour 3 raisons  :

  • Ca pollue énormément la planète de par sa culture et du fait qu’il est jetable.
  • Ca abîme notre peau
  • Ca vide notre compte en banque

COMMENT S’EN PASSER

  1. NE PAS EN UTILISER DU TOUT

Sachez-vous  que pour se démaquiller, on n’a pas forcément besoin de coton et je dirais même que c’est mieux de se démaquiller sans ? En effet, pour enlever le maquillage même waterproof, il existe un ingrédient naturel incroyable : l’huile végétale. L’huile de jojoba par exemple remplit parfaitement le rôle et elle a en plus le pouvoir d’équilibrer notre peau. Il suffit d’en appliquer un peu sur le bout de nos doigts et de nous masser doucement les paupières, le tour de l’oeil et le visage entier. Prenez votre temps. C’est en plus l’occasion de se faire un massage du visage. Très bon pour activer la circulation sanguine et ainsi réduire les effets du temps 😉

huile végétale de jojoba

www.aromazone.com

 

2. LES DISQUES DEMAQUILLANTS LAVABLES

Pour certaines utilisations, comme notamment la toilette de bébé, il peut être néanmoins pratique d’avoir un coton. Vous pouvez essayer les disques de coton lavables. Ils sont en général fabriqués en coton bio ou en bambou (dont la culture est moins polluante) et se lavent en machine après utilisation comme vous laveriez tout autre textile. Ils sont donc beaucoup plus écologiques  et économiques car une fois achetés, ils durent longtemps donc plus besoin d’en de courir le rayon coton et ils ne remplissent plus votre poubelle. Vous en trouvez maintenant partout sur internet, en magasin bio et même en grande surface. Rien ne vous empêche également de créer vous-mêmes vos propres cotons lavables. Attention, néanmoins à utiliser de  bons textiles de qualité et bio.

www.kufu.fr

3. L’EPONGE DE KONJAC

J’ai personnellement jeté mon dévolu sur l’Eponge Konjac. Cette petite boule est fabriquée à partir de la racine d’une plante tropicale appelée Konjac. Elle est 100% biodégradable, 100% naturelle, 100% vegan, 100% sans produits chimiques et respectueuse de l’environnement. Elle est parfois additionnée d’argile naturelle pour s’adapter encore mieux aux peaux qu’elle va nettoyer ce qui lui confère une couleur particulière comme décrit ci-dessous.

éponge de Konjac

www.elleadore.com

En plus de jouer parfaitement son rôle de « nettoyeuse », elle fait vraiment du bien à la peau. Elle l’exfolie en douceur et permet ainsi d’éliminer les petites cellules mortes. Votre peau s’en trouvera plus lisse et plus douce. Si vous avez une peau qui laisse souvent apparaître des boutons ou des points noirs, elle fera des miracles et vous ne pourrez plus vous en passer ! Elle est également parfaite pour le nettoyage de la peau des bébés. Elle peut s’utiliser sans savon, juste avec de l’eau tiède. Mais on peut aussi l’utiliser avec un savon saponifié à froid (les huiles végétales et essentielles ainsi que les actifs et minéraux utilisés gardent ainsi toutes leurs propriétés bienfaisantes). Je vous invite à essayer si vous ne connaissez pas. et vous m’en direz des nouvelles !  Vous en trouvez en vente dans les boutiques bio ou en ligne comme par exemple sur le site des Copines Bio.

CONCLUSION

L’industrie vestimentaire est évidemment la plus grosse consommatrice de cette matière première qu’est le coton donc pensez également à choisir du coton bio autant que possible quand vous choisissez vos vêtements. Chez C&A, il y a beaucoup d’articles qui sont désormais fabriqués avec du coton Bio. Mais commencez par ne plus utiliser de coton jetable est un premier pas vers une consommation responsable. La planète vous dit déjà merci mais votre peau et votre porte-monnaie aussi 😉 Sachez également que les cotons-tiges avec la tige en plastique vont être interdits d’ici peu. Certes, il existera toujours ceux avec les tiges en bois mais c’est l’occasion aussi peut-être de revoir notre consommation. Savez-vous que  là aussi, le coton-tige n’est ni bon pour l’environnement, ni bon pour nos oreilles ? Un simple nettoyage avec une serviette humide est suffisant. Et vous, quelles solutions avez-vous choisi ? Dites moi tout en commentaire !

 

 

Vous avez aimé ? Partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.