Consommer autrement pour diminuer son stress

Consommer autrement pour diminuer son stress

Considéré comme le « mal du siècle », le stress est partout. Il touche tout le monde et particulièrement dans le monde du travail. Mais on le retrouve aussi à la maison avec l’éducation des enfants et la gestion des tâches quotidiennes. Les techniques basées sur la relaxation se développent pour nous aider à diminuer son stress : sophrologie, yoga, respiration, méditation, etc…. mais pas toujours facile de « caler » cette nouvelle activité dans nos emplois du temps déjà super chargés. Ne pas réussir à inclure ce genre d’outil de gestion du stress dans notre quotidien peut d’ailleurs générer encore plus de stress…Un véritable cercle vicieux…

Et si pour s’en sortir, on prenait le problème à l’envers ? Et si on essayait de réduire ce qui nous crée du stress plutôt que de chercher à le diminuer une fois qu’il est arrivé ? Savez-vous que votre manière de consommer au quotidien est l’un des facteurs sur lequel vous pouvez agir ? Je vous explique en effet ici, comment consommer autrement peut aider à diminuer son stress.

 

LA VRAIE RAISON DE NOTRE STRESS

diminuer le stress

Si on réfléchit bien, l’une des raisons principales de notre stress, c’est le temps –  Le temps qui passe souvent bien trop vite –  On stresse parce qu’on n’a pas eu le temps de faire telle ou telle chose.

Alors pour agir sur notre stress efficacement et de manière durable, on doit partir à la chasse de ce qui nous prend du temps et qu’on pourrait éviter…Vous n’en avez pas assez vous, de passer une partie de votre week-end à entretenir maison et jardin après avoir passé la semaine au travail ? Pas assez de passer le reste de votre temps à faire les courses pour remplir le frigo pour la semaine suivante ou pour courir d’un magasin à l’autre pour acheter tout un tas de choses censées vous faciliter la vie ? Ces activités nous « bouffent » notre précieux temps et donc contribuent à augmenter notre stress. Vous stressez parce que les week-end passent trop vite et vous avez l’impression de ne profiter de rien. Oui, mais comment faire ?

DESENCOMBRER NOTRE MAISON POUR DIMINUER SON STRESS

minimalisme désencombrement

Pour ne pas passer notre jour de repos à astiquer notre petit nid douillet, une solution imparable consiste à désencombrer : moins d’affaires = moins de choses à nettoyer + moins de choses à entretenir = plus de temps = moins de stress. L’équation est simple. Pour la mettre en pratique, ça demande un peu plus de travail 😉

EtAPE N°1 : TRIER VOS AFFAIRES

Faites le tour de chaque pièce de votre maison et éliminez tout ce qui ne vous sert pas. Pas question de jeter bien sûr : soit vous donnez autour de vous ou soit vous vendez sur le Bon Coin, ou sur un vide-grenier…ne gardez vraiment que les choses utiles. Ne vous dites pas « oui, mais ça, je vais peut-être m’en resservir un jour ». Non. Si vous ne l’avez pas utilisé depuis 1 an, débarrassez-vous en tout de suite car en réalité, il est très peu probable que vous le réutilisiez plus tard.  Petit à petit, vous allez épurer votre espace et ressentir une réelle sensation de bien-être. A appliquer aussi dans le garage et au jardin !

EtAPE N°2 : ADOPTEZ LA METHODE « BISOU » POUR NE PAS ENCOMBRER A NOUVEAU

Maintenant que vous avez vidé maison et jardin, pas question de succomber à la prochaine vague de soldes pour remplir à nouveau vos espaces. Pour y parvenir, je vous propose d’adopter la méthode « BISOU ».

La méthode BISOU de Marie Lefevre et Herveline Verbeken vous propose de vous posez 5 questions très simples avant d’acheter quoique ce soit :

  • B comme besoin : je me demande si j’ai vraiment besoin de l’objet convoité et je m’assure que je ne suis pas en train de me laisser influencer par une quelconque srtatégie marketing bien ficelée.
  • I comme immédiat : j’attends quelques jours supplémentaires pour être sûre que mon besoin dure dans le temps
  • S comme semblable : je vérifie dans ce que j’ai déjà, que mon futur achat ne fera pas doublon.
  • O comme origine : je m’assure que l’origine du produit correspond à mes valeurs (matériaux employés, procédés de fabrication,etc..)
  • U comme utile : Je me demande si cet objet va vraiment m’être utile et s’il est primordial que je l’ai.

Une fois toutes ces questions posées, on augmente nos chances d’éviter l’achat compulsif.

Pensez également aux émotions : quand vous souhaitez acheter quelque chose, demandez-vous d’abord quelle émotion vous recherchez et voyez si vous ne ressentez pas déjà cette émotion dans autre chose.

Exemple :

  • vous avez envie d’acheter un super truc automatisant tout électronique
  • l’émotion que vous recherchez est de vous sentir bien, détendue
  • vous avez déjà ressenti cette émotion lors d’un massage chez une esthéticienne
  • reprenez rendez-vous chez cette masseuse qui sera certainement mille fois mieux que le gadget que vous vous appréciez à acheter et vous ne réencombrez pas votre intérieur !
EtAPE N°3 : ABANDONNEZ LES OBJETS SOPHISTIQUES QUI SONT CENSES NOUS FACILITER LA VIE

Aujourd’hui, on a tendance à acheter des tas d’objets sophistiqués qui sont censés nous faciliter la vie ;  des objets de plus en plus techniques et donc de plus en plus chers, qui font des super trucs . Je pense par exemple aux robots de cuisine hytech, aux voitures toutes options, aux volets et portails tout automatisés, aux poêles à granulés qui s’allument tous seuls, etc….

Le point commun de tous ces objets ?  Ils sont conçus pour nous faire gagner toujours plus de temps. Aller vite…toujours plus vite….Mais il y a quand-même le revers de la médaille. En premier lieu le prix bien sûr (est-ce notre pouvoir d’achat qui a diminué ou nos besoins qui ont augmenté ?….). Mais surtout, ça peut devenir une grosse source de stress car, qui dit bijou de technologie, dit aussi que c’est susceptible de tomber en panne ! Et certains diront même que certains objects sont programmés pour tomber en panne au bout d’un nombre d’années défini…Vous êtes bloqués, ça ne fonctionne plus. Vous ne connaissez pas les procédures de réparation, vous êtes tributaires du bon vouloir du vendeur et de sa motivation à vous dépanner rapidement. On n’ y avait pas pensé à ça !

RENOUEZ AVEC LES PLAISIRS SIMPLES DE LA VIE POUR DIMINUER SON STRESS

QUELQUES PLAISIRS SIMPLES OUBLIES

Et puis, ces objets contribuent aussi à nous faire oublier les plaisirs simples.

  • C’est sympa d’allumer un vrai feu de bois : faire craquer l’allumette, observer le feu qui démarre, c’est finalement une forme de méditation ….
  • Et puis quel plaisir de pousser  d’un grand geste les volets le matin comme pour dire bonjour au soleil qui se lève ; c’est vivifiant et c’est l’occasion de laisser les fenêtres ouvertes pour prendre un bon bol d’air frais. Rien à voir avec le fait d’appuyer sur un simple bouton.
  •  Préparer un bon petit plat en y trempant de temps en temps la cuillère pour goûter si c’est bon, ça aussi, oublié ! Le robot culinaire, on ne peut pas l’ouvrir !
  • Le portail électrique lui, nous enlève encore une occasion de se bouger dans notre journée…
  • Etc….
REVOIR NOS IDEAUX

On a été éduqué , parfois inconsciemment, dans une société de surconsommation. Si je schématise, on travaille pour avoir de l’argent et cet argent nous sert à acheter des choses. On nous inculque qu’il faut travailler plus -ce qui sous-entend plus de stress –  pour avoir plus….Plus ? Mais pour quoi faire au fait ? Pour pouvoir s’acheter une grande maison ? Pour pouvoir acheter toujours plus de gadgets ? Pour pouvoir ensuite faire construire un garage pour entasser tous nos achats compulsifs inutiles ?…. Non vraiment, il est temps de se demander si on ne ferait pas fausse route et revoir nos idéaux afin de diminuer notre stress.

  • Avoir une petite maison nécessite moins d’entretien et donc libère un temps considérable dans une vie !  A ce sujet, je vous invite à lire 6 bonnes raisons d’avoir une petite maison
  • Réfléchissez à 2 fois avant de mettre toutes vos économies dans le double garage dont vous avez toujours rêvé pour enfin pouvoir ranger toutes vos affaires ! Et si vous commenciez par faire du tri.
  • Etes-vous certain de vouloir autant de choses dans votre jardin ? Piscine , trampoline et  jeux pour les enfants, etc… Est-ce que le bonheur ne serait pas finalement de profiter de tout ce que la nature nous offre en dehors de chez nous ? Ballades en campagne, en forêt, à la mer, en montagne…Et puis les enfants adorent jouer avec d’autres dans les parcs de loisirs communaux. Fini ainsi le temps perdu à entretenir tout ce qui encombre notre jardin. Gardons-le uniquement pour en faire le poumon vert de notre maison en cultivant un potager, en mettant des arbres fruitiers et tout plein de fleurs !

Voici quelques idées pour avoir moins d’entretien à faire et donc gagner du temps, ce qui va inévitablement contribuer à diminuer notre stress au quotidien, mais il en existe plein d’autres !

 

 

CONCLUSION

Mais ne croyez pas que je suis contre l’évolution, bien au contraire même ! Je pense juste qu’on fait fausse route parce qu’on croit souvent à tort que plus on achètera d’objets censés nous faciliter la vie,  plus on sera heureux. Or c’est souvent l’inverse qui se produit ! D’une, nos intérieurs deviennent encombrés et on passe notre temps à ranger – c’est la source n°1 de stress – et de deux, les objets, et bien il faut les entretenir, les réparer le cas échéant et tout ça , ça prend du temps et donc génère du stress !

Si on veut vraiment diminuer notre stress, arrêtons donc en premier lieu d’acheter tout ces objets inutiles et reconnectons-nous aux choses simples !

Et vous ? Quelles sont les actions que vous avez mis en place pour diminuer votre stress ?


diminuer son stress

 

Vous avez aimé ? Partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.